Devedjian nous rejoue "le bon, la brute et la salope"

Publié le par kandidatür

 


Comparini
envoyé par TDLYON

Patrick Devedjian traitant Anne-Marie Comparini de "salope" : une petite pépite politique que l'on doit aux  journalistes de la chaîne lyonnaise TLM. Anne-Marie est furax et exige des excuses publiques. En attendant, on regarde avec encore plus de délectation l'interview ci-dessous du tout nouveau sécrétaire général délégué de l'UMP en mars 2007 lorsqu'il expliquait, à propos d'une chanson anti-sarko signée Torapamavoa et au nom du droit, de l'honneur et de la dignité, que "tu n'as pas le droit de diffamer les gens ni même de les injurier..."  On terminera en vous proposant de méditer cette citation de Guy Bedos : "Il n'y a pas que des salauds au gouvernement. Il faut rester objectif : il y a aussi des incompétents."

_fck

Publié dans News

Commenter cet article