Bernard Laporte : Ministre sur second life ?

Publié le par kandidatür

Bernard-Laporte.jpg

Qu'il perde la Coupe du monde de rugby 2007 ou qu'il la gagne, Bernard  Laporte sera Secrétaire d'Etat chargé de la jeunesse et des sports dans le gouvernement. Nico l'a dit, c'est promis, son copain Nanar sera Ministre, un point c'est tout. Et tant pis pour les ronchons qui laissent entendre sournoisement qu'il aurait tout aussi bien pu nommer Richard Virenque aux Sports, Bernard Tapie à la Santé (au ministère, pas à la prison, mécrants !), Johnny Hallyday au Quai d'Orsay pour voyager gratos en Suisse ou encore Doc Gynéco à la Culture... Il va falloir s'y faire, c'est comme ça et puis c'est tout : Bernard sera au ministère de la jeunesse et des sports après la Coupe du monde et l'opposition aura intérêt à faire gaffe aux drops à Nanar.


En  fait, l'essentiel n'est pas vraiment là. Le vrai problème, c'est que personne ne sait aujourd'hui si Bernard Laporte est déjà Ministre ou non. Officiellement - ou médiatiquement devrions nous dire -, Bernard ne sera Ministre qu'après la finale, c'est-à-dire très précisément à partir du 21 octobre prochain. Mais ça, c'est la belle histoire que l'on raconte à la ménagère de plus de 50 ans au JT de TF1. Parce qu'en fouillant le site internet du premier Ministre, on découvre avec surprise que l'ami Nanar est... déjà ministre ! Il est même dans la très officielle liste des membres du gouvernement. Seul hic au tableau : nulle trace d'un quelconque décret sur sa nomination au Journal Officiel. On ne sait d'ailleurs même pas s'il est rémunéré ou non. Résultat : Bernard Laporte est le premier ministre virtuel et fictif de l'histoire de la République française !

Si on comprend bien, la réforme des institutions version Sarkozy, c'est un président à vie installé à la semaine à l'Elysée et le week-end à La Lanterne, entouré de ministres virtuels qui n'ont de "ministre" que le titre. Au lieu de débaucher Djack Lang pour  réfléchir sur la réforme des institutions, Sarko ferait mieux d'installer directement son gouvernement sur Second Life  : ça ne changerait rien au fond, ça ferait moderne et en plus c'est gratuit !

Publié dans News

Commenter cet article

Slovar 17/07/2007 17:42

J'ajouterai que notre futur ministre des sports nous propose une formidable profession de foi sur le site de Madrange. voir http://slovar.blogspot.com/2007/07/un-ministre-star-du-jambon.html#links