Lionel Jospin en orbite sur MySpace

Publié le par kandidatür


Qui nous a rocardisé Jospin ??? Depuis les années 70, on connaissait "Jospin le menteur" qui niait contre toutes évidences, jusqu'à l'absurde, son passage chez les Lambertistes. Depuis 1998, on connaissait "Jospin le flambeur" qui a privatisé à tour de bras. Depuis septembre 1999, on connaissait "Jospin l'impuissant" qui ne croit plus que "l'on  puisse désormais administrer l'économie". Depuis mars 2002, on connaissait "Jospin le naïf" qui disait avoir "péché par naïveté sur la question de la sécurité." Depuis le 21 avril au soir, on connaissait "Jospin le boudeur", qui faisait un bras d'honneur aux militants socialistes pour débuter les législatives dans les meilleures conditions avant de partir à la pêche aux bigorneaux sur l'Ile de Ré. Etc. Depuis ce matin et la publication des extraits de son livre sur Ségolène Royal, il faudra désormais s'habituer à "Jospin le fielleux". L'ancien premier ministre n'a pas de mots assez durs pour fustiger son ancienne secrétaire d'Etat. C'est bien simple, on dirait du Rocard de la grande époque, aigri et toujours disponible pour balancer les pires vacheries post mortem sur François Mitterrand (qui est d'ailleurs réssucité sur son blog depuis le 13 septembre dernier !). Ou alors du VGE version 1981, du temps où l'on disait encore "Au revoir" à la télé avant de partir en tournant le dos à la caméra. Aujourd'hui, on se dit simplement que Lionel Jospin a définitivement quitté l'univers politique et le monde réel pour rejoindre l'espace intergalactique des socialistes-qui- savent-que-leur-carrière-est-foutue-sauf-si-Sarkozy-leur-confie-une -mission-bidon. Bref, ça fait vraiment de la peine à voir. Heureusement, Lionel Jospin a ouvert un blog sur MySpace pour se racheter une bonne conduite. Mais cela sera-t-il suffisant pour le ramener à la réalité ?

Publié dans Analyse

Commenter cet article