Suicide on-line : un juge se paie Rachida Dati sur internet

Publié le par kandidatür

Bilger.jpg


Philippe Bilger
, un avocat général (en fait un magistrat du Parquet) de la Cour d'appel de Paris, star des blogs juridiques et invité récurrent des plateaux de télé, s'en est vivement pris au cours d'un forum du Nouvelobs.com au Président en chef et à sa collaboratrice à son amie à sa maîtresse à sa conseillère la justice
Rachida Dati : "Elle n´a pas été choisie par le président pour sa compétence. C´est une femme, un symbole et le chouchou du couple présidentiel." Et ça continue :

 

Connaissez-vous Rachida Dati ? Est-elle selon vous autre chose que la simple suiveuse de Sarkozy ?

 Réponse de Philippe Bilger: Je ne la connais pas personnellement. J´espère qu´elle est autre chose que l´ombre suiveuse de Nicolas Sarkozy. J´ai d´ailleurs indiqué récemment sur mon blog que dans son entretien au Parisien, elle s´était débarassée à peu près de l´envie de s´abriter en permanence sous l´égide présidentielle. J´ai écrit qu´il était fondamental qu´elle ne soit pas seulement la voix du président mais la représentante naturelle et politique de la magistrature auprès de celui-ci.

Pourquoi êtes-vous sarkozyste ?

Réponse : Je ne suis pas sarkozyste au sens où vous l´entendez. Avant son élection, j´ai approuvé sur le plan intellectuel et judiciaire les projets qu´il a proposés. J´étais en phase avec sa vision de la société, sa conception de la liberté individuelle et de la responsabilité. Mais, pardon d´être présomptueux, vous admettrez que j´ai commencé à penser depuis des années sur la justice, avant même les coups de boutoir de Nicolas Sarkozy contre l´institution judiciaire, coups de boutoir que j´étais le seul à approuver, et je maintiens cette adhésion. Je n´ai jamais affiché publiquement avant l´élection que politiquement que je voterais ou que j´appelais à voter Sarkozy. Depuis son élection et le choix de Rachida Dati comme Garde des Sceaux, avec les respect que je dois à ses fonctions émminentes, j´ai écrit un certain nombre de billets sur mon blog qui démontrent que mon adhésion, si elle existe, sait rester critique et que je demeure un magistrat et un citoyen libre.

(...)


Le vil magistrat en rajoute même une couche sur son blog en s'interrogeant à haute voix sur les capacités de Rachida la jet-setteuse de Wolfeboro et en se demandant perfidement si elle est vraiment à la "hauteur" de sa fonction... Encore un post comme ça, et l'avocat général pourra aller requérir à la Cour d'assises de Saint-Pierre-et-Miquelon et méditer sur "la hauteur" des phoques !

Publié dans News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article