Doc Gynéco, la voix de son maître

Publié le par kandidatür


C'est à n'y rien comprendre. Doc' Gynéco avec  Sarko ou avec Dieudo ? Interviewé pendant plus d'une heure, le 22 août dernier dans un studio du 93, par Ahmed et LeFred pour le collectif "La Banlieue s'exprime", le Doc'  s'interrogeait, tout en se chauffant une boulette sous un poster de Bob Marley : "Qui défend le mieux la banlieue ? Moi dans mon rôle de bouffon joyeux ou lui dans son attitude de racailleux ?" Interrogé avec insistance sur les émeutes de novembre dernier et la politique de Nicolas Sarkozy, visiblement mal à l'aise, il finissait cependant par laisser entendre son prochain retournement de veste. Par petites touches d'abord : "Je suis d'accord avec Nicolas Sarkozy de ne pas laisser entrer des étrangers sans papier dans notre pays. (...) Sarkozy remplit parfaitement son rôle d'ennemi de la jeunesse mais ils vont finir par l'aimer. (...) Mon engagement politique serait de sortir de l'idée de vivre sous différentes aides sociales.  On doit aimer l'idée de pouvoir s'en sortir. Politiquement, ça s'appelle être à droite, mais ce n'est pas ma faute. Il faut faire du social de droite." Avant de se lacher franchement : '"Je vais soutenir tous les racistes, tous les antisémites, tous les skinheads du Parc des Princes car j'ai besoin de leurs voix. Sarkozy a raison d'être sur le terrain de Le Pen mais il a tort de ne pas avouer qu'il veut récupérer ses électeurs ! (...) Nicolas Sarkozy m'a proposé de rentrer à l'UMP... moi aussi j'ai émis ce souhait lorsque je lui ai parlé en tête-à-tête. Jamais je n'aurai travaillé pour Nicolas Sarkozy s'il était cet Adolf Hitler dont on parle. Je suis prêt à me tirer une balle dans la tête s'il est finalement ce que vous pensez de lui." Répondant à une dernière question d'Ahmed lui demandant s'il pensait qu'il serait possible d'interviewer Sarko pour "la Banlieue s'exprime", le Gynéco a doctement laché : "Moi, je vous parle pour lui !" C'est vrai qu'il disait aussi dans cet entretien : "J'ai toujours évolué avec des garçons très dangereux."

Publié dans Films

Commenter cet article