DSK ne se turlupine plus

Publié le par kandidatür



Face à Royal et Fabius, DSK n'a finalement pas pris de risque pour son premier débat public à l'investiture socialiste. Dommage, le thème était l'économie et nous étions nombreux à espérer une nouvelle contrepétrie dans le style de celle qu'il avait prononcée à l'Assemblée nationale en 1998 au sujet de la crise économique en Asie : "Ce cas de Corée me turlupine"...

P.S. l'indice est dans la photo

Publié dans Cyber-ragots

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article