Le palmarès Kandidatür des meilleurs sites de campagne

Publié le par kandidatür

Ils sont encore douze jusqu'à ce soir. Nous en avons profité pour passer en revue leurs sites de campagne et leur attribuer des prix. 

- Le prix du site le plus ringard est attribué ex-aequo à... Gérard Schivardi, Arlette Laguiller et Frédéric Nihous. Schivardi pour son côté "Promos chez Leclerc" avec des couleurs bien flashy à en faire mal aux yeux, Arlette pour son côté Fidel Castro à la sauce "travailleurs-travailleuses, ne venez pas m'emmerder avec votre communication petit bourgeois", et Nihous pour son côté "à quoi ça sert de se décarcasser pour des gros bouseux de paysans qui ne savent pas même pas lire !"

- Le prix du site le plus bordélique est attribué, haut la main, à ... José Bové pour son site qui ressemble à une fin de soirée d'ados bien arrosé, avec des verres sales renversés sur la moquette, des cendriers remplis à raz bord, des chips écrasées sur la canapé et du whisky dans l'aquarium des poissons rouges. Bref, un joyeux bordel à l'image des collectifs de la gauche anti-libérale !

- Le prix du site le plus rigolo est attribué à... Dominique Voynet. On n'a trouvé que ça pour lui remonter le moral et la consoler de la grosse gifle qu'elle va se ramasser ce soir, à 18h, en découvrant les résultats sur le site de Morandini. Pleure pas Domi, nous on l'aimait bien ton site ambiance Café del Mar à Ibiza !

- Le prix du site le plus bleu est attribué ex-aequo à... Nicolas Sarkozy, Jean-Marie Le Pen et Philippe de Villiers. Les pages d'accueil des trois sites se ressemblent comme trois gouttes d'eau, à l'exception peut-être de l'inimitable NSTV, la télé nord-coréenne. Nous avions aussi pensé au prix du site le plus orange, mais il n'y avait qu'un seul concurrent français et nous ne voulions pas choisir un lauréat ukrainien...

- Le prix du site qui donne le plus envie de voter à gauche est attribué à... Olivier Besancenot qui nous a bien fait marrer avec son site qui ressemble à un jeu de société (société trotskyste, évidemment !). Il chipe la première place à Ségo, dont on préférait la première version beaucoup plus poétique du site de Désirs d'avenir, et à Marie-George Buffet dont le site est un peu tristoune malgré son joli arc-en-ciel qui fait office de logo.

Enfin, hors concours, le prix du site le plus pathétique de toute la campagne du premier tour est attribué à... Nicolas Dupont-Aignan qui, sur son blog, n'a toujours pas digéré son élimination des qualifs : "Jamais sans doute la confusion des lignes et des programmes, le vide des projets derrière le trop-plein de l'esbroufe politico-médiatique et la tyrannie des postures au détriment du sens, n'auront été aussi gigantesques !" Allez Nico, relève toi, nous on t'aime bien dans ton rôle de vierge gaulliste effarouchée.




 

Publié dans Analyse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article