Le premier roman militant disponible gratuitement sur internet

Publié le par kandidatür



On pourrait appeler cela un OLNI, un Objet Littéraire Non Identifié... ou bien un OMNI, un Objet Militant Non identifié. En fait, c'est un peu des deux. "Deux ans après - Et si vraiment  tout devenait possible..." est à la fois une oeuvre littéraire d'anticipation et  le premier roman militant disponible gratuitement sur internet. Jugez plutôt :

Novembre 2009: un Président libéral flirtant avec l’extrême droite dirige le pays depuis deux ans. Dans une France bien-pensante et sécuritaire, les clivages se sont exacerbés au point de faire naître une Résistance. Sa vocation principale est de soulager la souffrance sociale, mais ses activités menacent la stabilité du pouvoir. A l’occasion d’une enquête sur un crime d’Etat raté, l’avocate du quidam arrêté par erreur explore cette nouvelle France polarisée à l’excès.

Il s'agit bien évidemment d'un livre à charge contre Nicolas Sarkozy. Ce dont l'auteur Benjamin Griveaux ne se cache pas : "Je suis militant socialiste et j'ai écrit avec un camarade qui souhaite rester anonyme (devoir de réserve oblige)* un roman policier d'anticipation. L'enquête policière se déroule en 2009, dans une France où un Président  ultra-libéral et sécuritaire aurait été élu. Toute ressemblance avec Nicolas Sarkozy serait...judicieuse ! (...) Nous avons décidé de le mettre gratuitement en ligne afin d'en faire un nouvel outil de militantisme "littéraire" avant le second tour de l'élection présidentielle." Bravo pour l'originalité de l'initiative ! Mais on attend maintenant avec impatience un roman sur Ségolène du genre : "Deux ans après - Et si je m'étais faite avoir par Bayrou..."

* P.S. On n'a pas tout compris à propos du co-auteur qui veut rester anonyme... Si c'est le cas, pourquoi avoir écrit son nom en couverture du livre ?!?

Publié dans News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Skymann 02/05/2007 12:52

Sean Christian ... ca pue le pseudo a plein nez.