Sarkozix en Corse

Publié le par kandidatür



Du côté de Neuilly-sur-Seine, on appelle cela "habiter la fonction présidentielle". Après avoir diné au Fouquet's dimanche soir en compagnie de l'intelligensia parisienne (Bigard, Johnny, Virenque..), puis déjeuné encore une fois au Fouquet's ce matin (on se demande d'ailleurs qui a payé la note de sa nouvelle cantine à 15 euros le café), Nicolas Sarkozy qui laissait entendre qu'il pourrait partir "en retraite dans un monastère" se préparerait désormais à méditer ses nouvelles responsabilités... en Corse du sud, au bord de la piscine chez son copain Christian Clavier ! "Les cons, ça ose tout. C'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnait", disait Audiard dans les Tontons flingueurs, mais cela n'a sans doute strictement rien à voir avec le petit Nicolas...

Publié dans Images

Commenter cet article

ehim 07/05/2007 22:32

La République des Cyniques : Après la République des Brigands de Mitterrand et Chirac, celle qui s’annonce franchira certainement un pas, si c’est encore possible, dans le cynisme et l’immoralité politique. Après le détournement déjà entamé, pendant 12 ans, de la richesse nationale produite par la population active vers les actionnaires privés, la privatisation des services publics, de l’assurance maladie et des retraites devrait permettre de détourner les impôts et les cotisations sociales vers les amis de la Droite libérale. Le dépeçage de ce qui reste d’économie sociale devrait donc permettre aux classes les plus aisées de s’enrichir encore plus au détriment des salariés. Il est probable que les prochaines années verront le retour « d’années folles » où la moitié de la population exhibera sans retenue sa richesse avec le plus grand cynisme pendant que l’autre moitié s’appauvrira et que les plus démunis se verront privés des aides sociales qui leur permettaient de garder encore un peu de dignité. Il faudra donc certainement attendre quelques années avant que ceux des gens du peuple qui ont porté ces prédateurs au pouvoir se rendent compte qu’ils ont été grugés et qu’ils aient le courage de se révolter. Le plus tôt sera le mieux.